Saint Nicolas

Publié le par Nao

Aujourd'hui, 5 décembre c'est la Saint Nicolas. Oui et alors me direz-vous?
Alors, Saint Nicolas pour moi, c'est une journée très spéciale qui rmeonte à mon enfance.
J'ai la chance d'être née dans une région célébrant cette fête.



Quelques explications techniques:
St Nicolas est un evêque de Moyen-Orient ayant réellement existé. Il y a une basilique et une ville portant son nom: Saint Nicolas de Port en Meurthe et Moselle (54).

Pour la légende:
Dans la campagne vivaient trois petits enfants de paysans et leurs parents. La récolte étant mauvaise, les trois enfants partirent glaner quelques brins de blé dans les champs. Mais la nuit tomba plus vite qu'ils ne l'auraient pensé et ils s'étaient tant et tant éloignés, qu'ils étaient perdus. Heureusement, ils virent de la lumière: une petite maison sur la colline. Ils allèrent frapper à la porte. C'était la maison du boucher. Il leur ouvrirent la porte, les enferma et les découpa en morceaux pour les mettre dans son saloir (l'époque était rude!).
Quelques temps plus tard, St Nicolas était de passage dans la région. Fourbu, il s'arrêta à la maison de Cayatte le boucher (on l'appelait comme ça car il était roux) pour se reposer. Le boucher lui fit tous les honneurs que son rang méritait et lui offrit de la viande: saucissons, pâtés...
St Nicolas se méfia...et comprit qu'il s'agissait de viande humaine. Par un heureux miracle (l'histoire ne nous explique pas bien comment faire passer un enfant de l'état de pâté à celui de vivant), il fit sortir les trois enfants du saloir qui se souvenaient juste de s'être assoupis.
St Nicolas raccompagna les trois enfants dans leur maison où leurs parents furent fous de joie de les retrouver. Pour remercier St Nicolas, ils leur offrirent leur seul bien: leur âne. L'âne devient celui de St Nicolas.
Pour punir Cayatte, il l'obligea à le suivre partout où il allait, à se revêtir des habits d'un épouvantail et de faire peur aux enfants méchants. Son nouveau nom sera le Père Fouettard!

Aujourd'hui, St Nicolas défile dans les classes, dans les rues avec un grand défilé et un feu d'artifice. Il parfois accompagné de son âne et toujours du Père Fouettard, la hantise des enfants insolents.
Le soir avant de se coucher, les enfants déposent une carotte ou un sucre pour l'âne, ainsi qu'un bon chocolat chaud pour St Nicolas. Et le lendemain, ils trouvent: clémentines ou oranges, un pain d'épice et du chocolat (désormais à l'éffigie du Saint Patron).


Dans notre région, pendant longtemps il n'y a pas eu de cadeaux à Noel mais à Saint Nicolas. Certains disent d'ailleurs qu'il s'agit de l'ancêtre de Santa Claus, qui deviendra ensuite le père Noel rouge.

Quoiqu'il en soit, il s'agit d'une jolie fête qui a une place importante dans mon coeur car il s'agit de mes souvenirs de petite fille: les chars illuminés, la peur du Père fouettard, la douceur et la gentillesse de St Nicolas distribuant des bonbons et les chansons! En voici une:

"Saint Nicolas patron des écoliers,
Apporte moi des pommes dans mon petit panier,
Je serai toujours sage,
Comme une petite image,
J'apprendrai mes leçons
Pour avoir des bonbons
Venez venez st Nicolas,
Venez vener St Nicolas,
Venez venez St Nicolas et tralalala!"



Une très jolie fête pour patienter jusqu'à Noel!!

Publié dans Journal d'une pintade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article